Épagneul de chasse russe: standard de race, caractère, contenu et soin (+ photos et vidéo)

Un chasseur d'oiseaux polyvalent, un chien de famille dévoué et un animal de compagnie qu'il est commode de garder dans l'appartement. Il s'agit d'un épagneul de chasse russe. La race largement répandue en Russie et reconnue par la Fédération cynologique de Russie n’a toujours pas été enregistrée par la FCI (Fédération cynologique internationale). En passant, les éleveurs russes, bien qu'ils aient désigné une reconnaissance mondiale pour leurs objectifs, ne le recherchent pas particulièrement. Dans le cadre des pays européens, la race se développe avec beaucoup de succès: expositions et essais pratiques sont en cours, clubs de supporters et crèches sont en cours de création.

Historique

On pense que le concept d '"épagneul" vient d'Espagne, les gens appellent souvent des chiens "Espagnols". Au sens cynologique, un épagneul est un groupe généalogique de chiens de race anglaise recherchés, sautés et aboyés, puis nourris, après une commande, avec des oiseaux abattus. Traditionnellement, les chiens sont divisés en terres et en eaux, mais il existe des généralistes.

C'est intéressant! Les experts ne nient pas l'origine espagnole de la race, mais le travail principal d'amélioration des espèces a été réalisé par des éleveurs anglais. L’espagnol de chasse russe n’est pas apparenté à l’Angleterre, mais c’est une variété élevée intentionnellement, un descendant des meilleurs représentants du groupe de races anglais.

Jusqu'au 19ème siècle, les races n'étaient pas séparées du tout. La première distinction concernait les dimensions des chiens. Les animaux pesant moins de 10 kg étaient appelés cockers, et les animaux à quatre pattes dépassaient cette "limite": les springer spaniels. La montée en puissance du monde cynologique a intéressé les experts et la lignée de race a commencé à se développer rapidement. Les Britanniques utilisèrent largement les caniches et les cockers dans les élevages, ce qui permit à plus de 10 nouvelles races de sortir dans le monde. Les éleveurs des États-Unis ne sont pas en reste, ils ont sorti le Cocker américain et le Water Spaniel.

La petite taille et le poids sont devenus des caractéristiques particulièrement précieuses de la race. Les chiens marchaient facilement dans les fourrés, nageaient bien et même plongeaient pour donner des animaux blessés. Les représentants du groupe de race sont venus en Russie (1884), mais n'ont pas gagné un large cercle de fans. De 1939 à 1945, il y a eu une Seconde Guerre mondiale féroce qui a nui au développement des races dans tous les pays touchés par le conflit. Étant donné que l'Union soviétique était l'un des principaux participants à la confrontation, il était hors de question de procéder à une reproduction active.

Dans les années d'après-guerre, il est apparu que même les chiens de race restants ne brillaient pas d'une pureté de sang. L'importation de tétrapodes de l'étranger était chère, notamment en cas de déficit monétaire. La solution a été trouvée dans la reproduction de ses propres races. Les activités ont été menées au niveau de l’État et sous contrôle «d’en haut». En ce qui concerne les espagnols, la situation était plus chaotique. Les chiens introduits dans l'union étaient noués sans distinction jusqu'à ce que le club épagneul prenne le contrôle des travaux de reproduction.

De nombreux accouplements entre races ont été réalisés avec un seul objectif: adapter les "Espagnols" à la chasse sur le territoire russe. Le mélange orageux de sang a donné un résultat positif: une nouvelle variété d'épagneul a été créée et des travaux de sélection officiels ont été lancés sur la base du pool de gènes créé. Depuis 1951, le standard de la race est entré en vigueur sur le territoire de la Russie et des tâches spécifiques ont été définies pour les éleveurs - augmenter la croissance, la force et l'endurance des chiens.

Un élevage contrôlé, planifié et réfléchi a apporté un grand succès. Il a fallu plus de 10 ans aux éleveurs pour vulgariser et améliorer la race domestique. Au milieu des années 1960, les Espagnols chasseurs russes ont repoussé avec confiance leurs "frères d'outre-mer". La montée en popularité est venue en 1990, lorsque les Espagnols ont commencé à rivaliser avec confiance avec le groupe des Setters. Lentement mais sûrement, les épagneuls de chasse russes ont atteint les États-Unis, où le premier club de généalogie a été enregistré en 2002.

Apparence

L'extérieur de l'épagneul de chasse russe est décrit plutôt "à sec" - chien de taille moyenne, à poil long et au format allongé, à "corps sec" mais musclé. Tempérament actif - les chiens sont courageux, loyaux, faciles à dresser et amicaux. Le dimorphisme sexuel se traduit par l’allongement et la massivité de la tête; chez le mâle, le dos est légèrement plus court et le crâne plus large. Tailles d'un chien adulte - poids 10-18 kg, taille:

  • Mâle: 40-45 cm;
  • Chienne: 38-43 cm.

Standard de race

  • La tête- pas trop gros, proportionnel à la structure générale, recouvert d'une peau bien tendue. Les longueurs du museau et de la région crânienne sont approximativement les mêmes, le dos du nez est parallèle à une ligne imaginaire prolongeant le front. La ligne du front est modérément large, la nuque est modérée, vu de dessus, la partie crânienne est légèrement convexe. Les os des orbites sont prononcés, mais ne devraient pas alourdir visuellement la tête. La transition vers le visage est lisse, mais bien définie. La partie avant est légèrement frontale, effilée jusqu'au nez et se termine en forme de U. Les lèvres sont bien ajustées au museau, entièrement pigmentées, nettes, cachent complètement la mâchoire inférieure, mais pas le menton.
  • Les dents- taille proportionnelle, fixé verticalement et étroitement, dans un ensemble complet, fermé avec des ciseaux sans espace. Toute malocclusion est strictement punie par un jugement d'expert.
  • Le nez- large, plat, mobile avec des narines arrondies. La couleur de la pigmentation dépend de la couleur du poil extérieur (ou des marques) - noir ou dans les tons d'une palette brune.
  • Les yeux- taille moyenne, coupe expressive et ovale, ressemblant à un ensemble large et peu profond. La couleur de l'iris est marron, la nuance varie en fonction de la pigmentation du pelage. La couleur des yeux doit être en harmonie avec l'apparence du chien et ne pas fausser l'expression amicale du museau.
  • Les oreilles- baissée, longue, douce, pas trop épaisse, définie en profondeur - alignée avec le coin des yeux ou légèrement plus haute. La base du cartilage de l'oreille est mobile. La longueur de l'oreille tendue vers l'avant devrait atteindre le nez.
  • Du corps- un format rectangulaire avec une ligne de recul (pour les femmes, l'absence d'inclinaison du garrot vers la croupe est autorisée). La longueur du corps, par rapport à la croissance au garrot, est de 15 à 20% supérieure chez les femelles, de 10 à 15% chez les mâles. Peau tendue, élastique, sans plis excessifs ni friabilité. Le cou est proportionnellement long, musclé, avec une peau de taille moyenne, de section ovale. Le sternum n'est pas trop spacieux, profond, allongé avec des côtes élastiques bien définies. Le dos est élastique, large, le rein est élevé, pas trop long, la croupe est inclinée et musclée. La ligne de l'aine est serrée, mais pas "à sec".
  • Membres- fort, avec des joints forts, mais pas rugueux. La longueur des pattes de devant aux coudes est égale à 1/2 hauteur au garrot. Les membres antérieurs ont les muscles «secs», droits, légèrement plus larges que les lignes extrêmes de la poitrine. Epaules prononcées, avant-bras droits, métacarpe fort et couché obliquement. Les pattes postérieures sont plus larges que les pattes de devant, les hanches sont allongées et musclées, le bas des jambes est incliné, les jarrets sont puissants et les jarrets sont fins. Il est conseillé de retirer les ergots de rosée, cette condition est obligatoire pour les chiens de travail. Les doigts sont pliés, cambrés, étroitement comprimés, entre les doigts abondants, protégeant des blessures.
  • La queue- fort et mobile. Traditionnellement, afin d'éviter les blessures pendant le travail, il s'arrête à la moitié de la longueur, bien que cette condition ne soit pas nécessaire. Une fois évalués, les chiens à queue courte ne présentent aucun avantage. La queue continue la croupe. La queue est portée dans l'axe de la colonne vertébrale ou légèrement plus haute si le chien est agité.

Type de manteau et couleur

Le manteau se compose d'un sous-poil et d'une aube. Le sous-poil est dense et ne laisse pas passer l'eau. Awn est de longueur moyenne, avec une brillance caractéristique et saine, droite ou avec une petite vague. Sur le museau et le devant des jambes, le poil est court et très dense, sur le corps et dans la nuque - de longueur moyenne. Il orne les cheveux longs et doux sur les oreilles de la poitrine, le dos des jambes, le ventre, le pantalon et la queue.

Faites attention!Ni un épagneul aux cheveux lisses, ni un chien avec des cheveux ondulés n’ont aucun avantage lors de l’évaluation.

En regardant à travers les photos des épagneuls de chasse russes, on peut remarquer des différences assez caractéristiques dans la couleur des chiens. Le fait est que la norme autorise une large gamme de couleurs:

  • Solide avec / sans bronzage - noir; marron rouge du rouge clair et fauve au rouge foncé. Supposons un bronzage harmonieux, des marques blanches sur les pattes, le cou et la poitrine.
  • Deux tons - la couleur principale est le blanc, les taches sont nettement limitées, contrastant le noir, le marron ou le rouge. Admettons des taches dans les marques de ton, une croissance mixte de laine blanche et de laine teinte.
  • Tricolore - des combinaisons identiques à celles à deux tons, mais avec un bronzage harmonisé avec la couleur générale. Les taches et les marques de mélange avec le blanc sont également acceptables.

Différences avec les espèces populaires du groupe de race

En Russie et en Europe, trois types d’espagnols sont les plus répandus: russe, anglais et américain. Quelles sont les différences fondamentales entre ces chiens, car ce sont tous des épagneuls. Lors de l’acquisition de l’épagneul russe, vous devez comprendre que ce chien a conservé ses qualités de travail et est soumis à des tests obligatoires. "Anglais" et encore plus "Américains" au fil des ans deviennent de plus en plus de chiens d'extérieur, c'est-à-dire d'animaux de spectacle.

Les principales différences entre les espagnols russes et anglais en termes de taille, de physique et de développement des qualités de travail. Les Britanniques sont axés sur la famille et les Espagnols russes sur leurs propriétaires. En outre, la race domestique a un instinct de protection bien développé. La description de la race d'Espagnols américains décrit les chiens comme des ouvriers, mais en réalité, cette affirmation est loin de la vérité. Bien sûr, avec une formation adéquate, l '"Américain" va rechercher, élever et nourrir l'oiseau, et l'épagneul russe est né comme chasseur. De plus, l'épagneul de chasse est facilement dressé et entraîné, la race est même recommandée aux chasseurs débutants.

Conseils chiot

Lors de l'achat d'un animal de compagnie, le propriétaire responsable étudie toutes les sources possibles afin d'obtenir des informations sur la nature, les soins et la santé du futur animal de compagnie. Immédiatement, faites une réserve que les données qui sont indiquées dans presque toutes les sources concernent les chiens de race, pas les mestizos, et même pas les phénotypes. Le principal risque associé à l’acquisition d’un chiot de race pure est l’instabilité mentale. C'est-à-dire que le chien ressemblera à un épagneul russe, mais son caractère est une surprise totale.

Les chiots de l'épagneul russe ne sont pas rares, surtout dans le lieu de naissance de la race. Il y a des points positifs et négatifs à cela. Moins en élevage non contrôlé à grande échelle, plus dans un grand choix de chiens de club. Rappelez-vous - le concept: "N'a pas fait les documents parce que c'est cher" est une astuce pour les acheteurs naïfs, en d'autres termes, une fraude. Un chien sans documents n'est pas autorisé dans les expositions, les essais de travail et la chasse.

Vous doutez que vous puissiez choisir vous-même un chiot de l'épagneul de chasse russe - contactez les clubs de pedigree où vous obtiendrez des informations sur l'accouplement prévu et les contacts des éleveurs. En outre, une étape non moins importante consiste à vérifier la réputation de l’éleveur et à choisir un animal de compagnie. Un bon vendeur insiste toujours sur la conclusion d'un contrat de vente et conseille le futur propriétaire sur les questions d'alimentation et de soin du chiot.

Important! Si vous ne pouvez pas acheter un chiot pur-sang en raison de difficultés financières, prévenez les éleveurs qu’ils sont prêts à envisager des chiots de la catégorie Animaux domestiques et lors d’un mariage frivole. Les chiens rejetés de la reproduction sont vendus sous réserve de stérilisation, ne participent pas aux expositions, mais ont un psychisme stable.

Caractère et entraînement

Les chiots des chasseurs russes restent ludiques et insouciants pendant un temps relativement court. Déjà À l'âge de 8 à 10 mois, les compétences de chasse innées se réveillent chez le bébé. Le chien reste actif jusqu'à la vieillesse et cette fonctionnalité est assez flexible. Quels que soient l’éducation et le mode de vie, les quatre pattes seront satisfaits d’une longue marche monotone, voyageant en compagnie du propriétaire ou de jeux actifs réguliers. La nature universelle des chasseurs russes nous permet de considérer la race comme un animal de compagnie pour un adolescent ou une personne âgée, un membre d'une famille nombreuse et en même temps un chien de travail.

La caractérisation de la race décrit les épagneuls comme des animaux de compagnie loyaux et courageux. Ici, il est nécessaire de préciser que le propriétaire du chien sera seul, les quatre pattes lui obéiront implicitement et se livreront de toutes les manières possibles. Les autres membres de la famille sont des membres à part entière de la "meute" dignes de respect et d'affection. Pour les jeunes enfants, l'épagneul russe est patient et sobre. Si le plus jeune membre du peloton "va trop loin" avec des jeux ou de l'affection, le chien préfère se cacher. En ce qui concerne les autres animaux vivant dans la maison, les représentants de la race sont tolérants ou indifférents. En ce qui concerne les étrangers, les épagneuls sont incrédules, mais contenus. Habituellement, les animaux à quatre pattes ne sont pas enclins à manifester une agression indicative, bien que lorsqu'ils vivent dans une maison avec un territoire voisin, ils gardent volontairement la cour.

L'épanouissement de l'épagneul russe par le pouvoir des propriétaires novices, du moins avec le développement de commandes de base, ne devrait pas poser de problème. Une attention particulière doit être portée à l’étude et à la consolidation de l’appel, tous les chiens de chasse étant sujets aux pousses.si vous êtes emporté par le jeu. Si votre animal de compagnie ne travaille pas à la chasse, vous devez choisir des activités alternatives avec une charge appropriée. Et encore une fois, la polyvalence de la race simplifie la vie de son propriétaire: un jeu avec un article de sport suffit à procurer un bonheur total à "l'épagneul urbain moyen". Un entraîneur inexpérimenté aura besoin de l'aide d'un professionnel si l'animal se prépare pour une exposition ou une chasse. La formation d’espagnols de chasse russes pour les épreuves de travail comprend un large éventail d’équipes nécessitant une concentration et une retenue élevées du chien.

Fonctions d'apprentissage pour les tests opérationnels

Dans les épreuves de travail, il y a un point inattendu, et selon de nombreux chasseurs, inutile: le développement des qualités du chien de garde chez les espagnols russes. L'essentiel est qu'un chasseur qui est allé dans le champ quitte le à quatre pattes pour garder ses biens. Le chien doit toujours être dans une position couchée, attaquer tous ceux qui s'approchent trop des bagages. Le principal (le plus inutile), le chien ne doit pas aller à l'appel et siffler jusqu'à ce que le propriétaire est venu à la zone protégée.

Pourquoi est-ce inutile? Pour commencer, si vous voulez voler des choses, l'attaquant va facilement tuer le gardien immobile. C’est mieux de laisser les choses disparaître qu’un ami qui meure, non? De plus, le chasseur peut partir plusieurs heures, voire toute la journée, que se passera-t-il si le temps est mauvais ou si le brouillard tombe? Que se passera-t-il si le propriétaire ne peut pas revenir? Un chien correctement dressé restera en place jusqu'à la mort. Eh bien, pour le «dessert», que se passe-t-il si un voyageur sans méfiance entre dans la zone protégée? Homme Pokusu, stress et même blessure - le chien. Néanmoins, cet article est nécessaire dans les essais de travail et le chien doit être entraîné ... au moins au niveau "habillage de la fenêtre".

La chasse

Le développement réussi de la race et l’augmentation active du pool génétique, ce n’est pas une conséquence du marketing ou de la mode - c’est une récompense bien méritée des épagneuls de chasse russes. De plus en plus de chasseurs d'oiseaux expérimentés sont enclins à choisir des travailleurs domestiques durs, même en dépit d'une concurrence acharnée dans ce "domaine". Tout s'explique par un certain nombre d'avantages uniques que peu de races possèdent:

  • La chasse avec un épagneul russe couvre une plus grande période de l'année, car la race xfonctionne bien avec tout type d'oiseau (sur l'eau et sur la terre), ainsi que pour les petits animaux à fourrure.
  • Les représentants de la race grandissent rapidement, se développent et apprennent. Contrairement à la plupart des races de chasse âgées d'un an (voire d'un an et demi) dans les champs, l'épagneul russe est capable de travailler pleinement à l'adolescence (8 à 10 mois).
  • Possibilité de garder un épagneul russe dans un appartement, facilité de transport (petite taille), alimentation (surtout sur la route), soins.

Maintenance et entretien

L'universalité de la race implique le maintien dans toutes les conditions de vie - un appartement, une maison, une volière isolée. L'épagneul de chasse russe possède des compétences en matière de sécurité bien développées, mais il ne vaut pas la peine de le commencer uniquement pour patrouiller le territoire, du moins en raison de sa petite taille. Aussi l'entretien dans la rue nécessite un accès obligatoire à la maison par temps froid années et ne diminue en rien l’importance des soins.

Les cheveux longs, sans aucun doute, ornent le chien, mais pendant le fonctionnement ou l'entretien du terrain, ils peuvent être emmêlés et enchevêtrés. Une solution rapide est la coupe de cheveux de l'épagneul russe, qui comprend le raccourcissement des poils des oreilles, de l'abdomen, du pantalon et de l'aine. Prendre soin des cheveux de l’épagneul dans sa forme naturelle consiste à les brosser plusieurs fois par semaine, à enlever les extrémités coupées, à brosser les pattes, à brosser les cheveux pour décorer les oreilles après l’alimentation, à les peigner tous les jours pendant la mue et le bain quand ils sont sales.

Un aspect tout aussi important du maintien de la santé est soins réguliers des oreilles. Pendant la saison chaude, lors de la floraison des herbes et de l'émeute de parasites suceurs de sang, les épagneuls ont besoin d'un examen approfondi de leurs oreilles après chaque promenade. L'humidité, l'accumulation de cérumen et une température stable sont d'excellentes conditions pour la propagation de bactéries pathogènes, y compris de champignons. Les épillets (ustyugi) qui sont tombés dans les oreilles d'un animal domestique ne sont pas moins dangereux. Si l'éclat n'est pas éliminé dans les plus brefs délais, le chien est exposé à un processus inflammatoire associé à une otite moyenne et à une douleur intense.

Quelques règles sur la façon de nourrir correctement l'épagneul de chasse russe. Si le chien se prépare à travailler dans les champs, il est préférable de choisir immédiatement des aliments secs de haute qualité, car à la chasse et sur la route, le porridge n'est pas du tout pratique. Pour un chien vivant en compagnie du propriétaire, une alimentation naturelle est acceptable étant donné la tendance aux allergies alimentaires. En termes simples, l’alimentation de l’épagneul russe ne devrait pas inclure d’aliments à la hausse. L'élargissement de la liste des produits commence par une liste minimale, par exemple, le bœuf, le sarrasin et la courgette. En ajoutant 1-2 produits, vous pouvez clairement suivre les allergènes que le corps de votre animal ne perçoit pas. Au lieu d'un régime alimentaire, une personne allergique peut être transférée dans un aliment spécialisé.

La santé

La durée de vie moyenne de l'épagneul de chasse russe varie de 13 à 16 ans, sous réserve de vaccination, d'une alimentation et de soins de qualité. La large «base» utilisée dans l’élevage et le contrôle strict exercé par le Spaniel Club protégea la race des maladies héréditaires courantes. Les Espagnols Russes ont tendance à:

  • L'otite - Tous les chiens avec de longues oreilles sont sujets à cette maladie. Des soins appropriés, une alimentation de qualité et un nettoyage rapide des oreilles minimisent les risques de maladie.
  • Allergies alimentaires - Une réponse immunitaire agressive en réponse à l'ingestion d'irritants (allergènes), dans le cas de l'épagneul russe - aliment. Tous les chiens ne sont pas allergiques, et si la pathologie est détectée le plus souvent, elle affecte une liste de produits assez restreinte. Symptômes d'une allergie alimentaire: démangeaisons importantes, sécrétions abondantes de lubrifiant auriculaire, rougeur des yeux, larmoiement, nez qui coule.
  • L'obésité - conséquence d'un entretien inadéquat, de troubles métaboliques ou de changements dégénératifs liés à l'âge.

Photo

Loading...